Participer

Actualités

350 chercheurs lancent un cri d’alerte pour protéger les cétacés.

350 scientifiques viennent d’exprimer leurs “plus vives inquiétudes” quant au risque d’extinction de nombreuses espèces et populations de cétacés (baleines, dauphins et marsouins) dans une lettre ouverte aux Etats. Face à une situation qu’ils considèrent désormais comme critique ils regrettent l’absence de mesures efficaces pour faire face aux menaces qui pèsent sur les cétacés autant en eaux douces que dans les océans, eux-mêmes de plus en plus fréquentés, pollués, surexploités et dominés par l’homme.

Les populations de cétacés sont affectées par de nombreux facteurs en interaction, notamment la pollution chimique et sonore, la perte d’habitat et de source d’alimentation, le changement climatique et les collisions avec les navires. Pour beaucoup d’entre elles, la principale menace est la prise accessoire lors des opérations de pêche.

L’absence de mesures concrètes et rapides signifierait que beaucoup de cétacés seront probablement déclarés éteints dans les prochaines décennies. En réaction, les scientifiques appellent les décideurs et les nations à la coopération afin que des mesures de précaution soient prises pour garantir que ces espèces et ces populations soient protégées de manière adéquate contre les activités humaines, notamment en mettant en place une surveillance
appropriée et dotée de ressources suffisantes.

Lire la lettre ouverte des 350 spécialistes des cétacés